Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'école

Art et poésie en CP

Le « Petit Noun », hippopotame en faïence de l’art égyptien, a inspiré la classe de CPA...

« Le soleil meurt chaque jour pour renaître chaque matin. »

D’où vient le nom de « Petit Noun » ?

Pour les anciens égyptiens, l’univers n’était au commencement qu’un océan sans fin : le Noun.

Vivant dans les marécages et décoré  de plantes aquatiques, l’hippopotame « Petit Noun » est une représentation miniature de ce premier océan du monde où tout a commencé.

Il en a même pris la couleur qui rappelle aussi le Nil : un bleu vif brillant et magnifique !

L’hippopotame était enfoui dans une tombe, tout près d’une momie. Il annonçait la renaissance du défunt.

 

 

Où peut-on l’observer ?

A Paris, au Musée du Louvre

(Département des Antiquités égyptiennes : De la fin de la Préhistoire à la fin du Moyen Empire (vers 3800 - 1710 av. J.-C.)

 

 

 

" -Pourquoi es-tu bleu, l’hippo ?

Tu t’es baigné dans le ciel à l’envers ?

Tu t’es cogné sur la pointe d’une pyramide ?

Tu t’es moqué d’une momie qui passait ?

Pourquoi es-tu bleu, l’hippo ?

-On dit : hippopotame, chère madame,

Répond l’autre en toussant.

Voici, en vérité, ce qui s’est passé :

Un arc-en-ciel dans le Nil se reflétait.

J’ai choisi ma couleur sur l’eau.

J’ai sauté de toutes mes forces.

J’ai plongé dans le bleu."

La lecture de cet album empreint de poésie a donné vie au « Petit Noun »,

un petit hippopotame que les enfants ont reproduit par la peinture et le dessin.

 

 

C’est avec concentration et application que chacun a accompli son œuvre.